Victimes de la Seconde Guerre mondiale (les Résistants et les civils)
Article mis en ligne le 11 décembre 2017

par yvon
logo imprimer

Les victimes de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) : les Résistants/F.F.I. et les civils

Le monument aux morts de Guissény énumère 50 noms de victimes de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), parmi lesquels des marins (23), des soldats (18), des Résistants/FFI (6) et des victimes civiles (3)


Les 4 Résistants / F.F.I.

- François CABON

. né le 18 mars 1923 au bourg de Guissény, fils de Jean Pierre Cabon et Marie Le Borgne
. canonnier à la D.C.A. de Toulon
. F.F.I.
. arrêté le 9 juillet 1944 à Guissény et interné à Pontaniou (Brest)
. décédé le 7 août 1944, fusillé au fort du Bouguen à Brest
. Mort pour la France


- Auguste FAVE

. né le 1er juin 1914 au bourg de Guissény, fils de Yves Favé et Marie Anne Prigent
. marié le 15 avril 1936 à Brest avec Yvonne Guillemette MARZIN
. marin d’Etat
. arrêté le 9 juillet 1944 à Guissény et interné à Pontaniou (Brest)
. décédé le 7 août 1944, fusillé au fort du Bouguen à Brest
. Mort pour la France (décision du Ministère des Anciens Combattants du 15 mai 1951)


- Joseph LE BORGNE

. né le 30 juillet 1908 à Guissény, fils de Jean Le Borgne et Marie Anne Le Hir
. tué le 8 août 1944 à Cléder
. Mort pour la France


- Albert UGUEN

. né le 22 janvier 1916 à Tréglonou, fils de Jean Marie Uguen et Marie Anne Falhun
. buraliste à Guissény
. arrêté le 9 juillet 1944 à Guissény et interné à Pontaniou
. décédé le 7 août 1944, fusillé au fort du Bouguen à Brest



Les 3 civils

- François ABIVEN

. né le 4 novembre 1883 à Kerbrézant en Guissény, fils de René Alain Abiven et Marie Yvonne Lesteven
. marié le 9 octobre 1912 à Kerlouan avec Marie Jeanne INIZAN
- tué le 8 août 1944 par la colonne allemande près du moulin du Couffon


- François PRIGENT

. né le 23 septembre 1914 à Saint-Pol-de-Léon, fils de François Prigent et Henriette Cueff
. matelot pompier au bataillon des marins pompiers de Brest
. tué le 8 août 1944 par les Allemands entre Guissény et Kernilis
. Mort pour la France


- Joséphine SEGALEN
. née le 22 février 1921 à Rosicou en Guissény, fille de Jean Marie Ségalen et Anne Le Borgne
. tuée le 8 août 1944 à Rosicou par les Allemands à Rosicou à l’entrée de sa maison
. Morte pour la France (décision du Ministre des Anciens Combattants du 15 février 1946)


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • berthoualbert.jpg
  • 13.6 ko / JPEG


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.78
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2